jeudi 12 mai 2011

Agrions à larges pattes

Agrion à larges pattes

Les Agrions à larges pattes sont souvent les premières demoiselles que j'observe sur les rives du Fahrgiessen. Frêles et discrètes, elles vont des rubaniers aux feuilles tendres des saules puis des saules aux rubaniers. Seule la lumière du soleil sur leurs ailes signale leur présence...

Agrion à larges pattes

Agrion à larges pattes

A lire aussi :
16 mai 2010
L'agrion à larges pattes

12 commentaires:

  1. Phil bonjour alors je te souhaite une belle pause bisou

    RépondreSupprimer
  2. elles mettent de l'activité sur les rives , j'attends avec impatience le moment ou je pourrais aller faire un tour le matin pour les trouver sur leur reposoires nocturnes

    RépondreSupprimer
  3. Mais je reviens pour regarder tes photos. Je n'avais pas trop le temps tout à l'heure.DSL
    Elles sont encore magnifiques et tj ce vert
    Merci

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Philippe,
    Je suis allée hier soir à leur rencontre, et c'est aussi parti pour les "larges pattes" dans mon petit étang! Ils y sont très nombreux, et beaucoup d'émergents du jour.
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  5. Mon commentaire est passé... Fin du bug blogger :-)

    RépondreSupprimer
  6. Comme toujours, de ravissants macros.....ce vert aussi est magique !
    Bisous, Phil !!!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Philippe,
    De belles images dans une lumière tout à fait appropriée.

    RépondreSupprimer
  8. PHIL je viens te dire bonjour.
    MON com est passé sur une autre planéte bisou

    RépondreSupprimer
  9. Même si elles sont parfois nombreuses, ces demoiselles ne sont pas toujours faciles !! Une préférence pour la première où le moindre poil brille sous la lumière - bonne continuation Philippe !

    RépondreSupprimer
  10. superbe , j'espère qu'ils resisteront assez longtemps au divers assèchements :)

    RépondreSupprimer
  11. En fait, j'aime aussi beaucoup les libellules (ou agrions) :-)
    J'ai appris récemment (par ma belle-soeur qui est passionnée par toutes ces petites bêtes), que la différence entre les agrions et les libellules étaient la position de leurs ailes. Est-ce vrai, Philippe, que les agrions tiennent leurs ailes le long du corps, alors que les libellules les gardent déployées ?...

    RépondreSupprimer
  12. COUCOU PHIL
    de retour alors. J'espère que tout va bien et je pense en voir des photos. Ce matin envie de rien puis il fait trop chaud tu sais.
    BISOU

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !