jeudi 1 juin 2017

Retour au Fahrgiessen

Fahrgiessen

Je n’étais pas revenu au Fahrgiessen depuis l’année dernière. Cet hiver, les travaux de bucheronnage m’avaient tenu à distance.  Les nuages de pollen anormalement abondants des peupliers ces dernières semaines m’avaient également découragé.
Les saules blancs qui bordent le bras mort du Rhin ont été étêtés, c’est un peu tristounet ! Les déchets de coupe broyés sont restés sur place, on ne se croirait pas dans une réserve naturelle…
Les pêcheurs, encore peu nombreux, n’ont pas dévasté la végétation rivulaire mais on trouve ça et là les traces de leur passage (matériel de pêche abandonné, détritus, sacs poubelles, etc…).
Heureusement, les libellules sont présentes ! De nombreux agrions, notamment des agrions à larges pattes, des libellules fauves, des orthétrums réticulés, des caloptéryx et un gomphe m’ont laissé les observer.

Agrion à larges pattes

Orthétrum réticulé

Gomphe

1 commentaire:

  1. Jolis reflets troublés ... peut être par ces belles fées
    Bon long WE

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !