mercredi 13 mai 2015

Aeschnes printanières

Aeschne-velue printanière (accouplement)

Étang du Beilenkopf, un bruit d’ailes me frôle. Où est passé l’ovni ? J’avance, le bolide compact décolle devant moi. A cette époque et au pied des grandes herbes, c’est probablement un accouplement d’aeschnes printanières, les cordulies bronzées préférant la discrétion du feuillage des arbres.
L’ovni repasse, je le repère. Je m’approche, je cadre jusqu’au décollage : il s’agit bien d’aeschnes printanières.

Aeschne-velue printanière (accouplement)

Aeschne-velue printanière (accouplement)

Aeschne-velue printanière (accouplement)

Une dizaine de jours plus tôt, j’avais photographié une grande exuvie pendant les émergences des cordulies et des libellules fauves, je m’attendais donc à retrouver au bord de l’étang cette petite aeschne.

Exuvie d’aeschne printanière

6 commentaires:

  1. C'est le printemps ! :-)
    Tiens, en me baladant avec Shayra, je suis passée au milieu d'un vol d'éphémères. J'étais contente de pouvoir donner un nom à ces insectes. C'est grâce à mes visites ici :-)

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement que tu dis ce dont il s'agit car à première vue j'ai cru à un Anax Imperator femelle. Magnifiques prises en tout cas et cela fait très plaisir de revoir tes fées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'anax empereur est plus grand (mais ça ne se voit pas sur la photo) et les lignes sur son thorax sont moins marquées.
      Bonne journée Marie.

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !