mercredi 28 juillet 2010

Sympétrum sanguin

Sympétrum sanguin
La réserve du Delta de la Sauer est victime de son succès.
Lorsqu'on souhaite faire des photos, prendre le temps de cadrer, tourner autour du sujet, il faut désormais composer avec les autres usagers de la nature. Éviter les cyclistes qui tentent de rallier la prochaine étape, veiller à ne pas bousculer les rolleuses "ipodées" jusqu'aux oreilles, ne pas stationner sur le sommet des digues où les vététistes font ce qu'il faut pour que l'herbe ne repousse pas. J'oublie les pêcheurs paresseux qui traversent la Réserve de long en large et en voiture sauf Dimanches et Fêtes...
C'est l'occasion de s'éloigner des talus rasés de près et de redécouvrir les prairies sauvages du Grosswoerth heureusement délaissées par le badaud qui n'y voit que des friches hirsutes. Il y a pourtant beaucoup à voir : roselières, mares, fleurs sauvages, oiseaux, criquets, sauterelles, papillons et libellules. C'est là que j'ai capté ce sympétrum sanguin très coopératif. Sa femelle jaune orangé a fui l'objectif, une prochaine fois peut-être...

Sympétrum sanguin
Sympétrum sanguin

12 commentaires:

  1. tes photos sont bleuffantes,bravo !

    RépondreSupprimer
  2. INcroyable Phil je suis ..... cccccccc'est de superbes photos tu as raison de montrer tes créatures j'adore tout simplement.
    Rouge de rouge qu'elle est belle je pense que je suis un peu jalouse
    mais enfin je me soigne
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. La nature est soumise à rude épreuve quand elle est fréquentée par les citadins qui ont du mal à se contenter de mettre un pied devant l'autre!Je compatis!!
    Mais tu sais dénicher les petits visteurs qui eux aussi aiment leur tranquilité! Je n('ai pas le plaisir de connaitre ce joli sympètre! Alors j'admire!!

    RépondreSupprimer
  4. oui c'est ainsi , il reste peu de coin tranquille a ta longue liste j'ajouterais les quad , un phenomene de mode qui fait bien des dégats ,
    il faut apprendre maintenant composer avec tout et quelques fois a ne pas perdre son sang froid pour ne pas remettre les causeur de trouble sur la bonne route ...
    De trés belles image de ce bijou carmin

    RépondreSupprimer
  5. On est décidément trop nombreux!!
    En tous cas les libellules ont trouvé un petit havre de paix quand même!
    Joli ton sanguin! Et bien mature!
    Il trouvera la femelle avant toi!! :)

    RépondreSupprimer
  6. Phil juste pour te dire que je ne peux passer sur ton autre blog bisou

    RépondreSupprimer
  7. phil tu dois revenir me voir je n'avais pas fini mon artcile

    RépondreSupprimer
  8. grrrrrrrrrr c'est vrai que c'est rageant ; j'en sais aussi quelque-chose ! Pour photographier les libellules,j'ai souvent choisi les heures du déjeuner, pour être plus tranquille dans ce genre d'endroit et une fois que ça bougeait, je me retranchais ds un environnement moins civilisé :-) Très belle capture ; un penchant pour ta 1ère photo.

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !