vendredi 28 mai 2010

Anisoptères de Mai

Inspectant inlassablement la végétation rivulaire de l'étang du Beilenkopf, la cordulie bronzée (Cordulia aena) n'est pas facile à capter.
Malgré un comportement assez proche, la libellule fauve (Libellula fulva) se pose parfois et donne sa chance au photographe. Il m'en faudra beaucoup pour obtenir un bon cliché de l'æschne printanière (Brachytron pratense), observée mais non captée.

Cordulie bronzée en vol

Libellule fauve immature

Libellule fauve

Libellule fauve en vol

7 commentaires:

  1. C'est un bonheur de revoir ton blog en activité. Superbe libellule fauve (que je n'ai pas encore croisée cette année) et bravo pour les libellules en vol!
    Je me suis amusée à suivre une véritable guerre au dessus de roseaux immergés entre les "vieilles" cordulies du début du mois et les quadrimaculatas du jour (mais sans photo: trop loin de la rive).

    RépondreSupprimer
  2. Que du bonheur que de belles photos que de belles créatures chez toi.
    cette légéreté que je n'ai pas encore
    j'adore

    RépondreSupprimer
  3. tu sais pil je n'en ai vu qu'une pour le moment bise

    RépondreSupprimer
  4. Et oui, le problème avec les anisoptères c'est bien d'arriver à figer leurs mouvements.
    J'ai aussi beaucoup de mal...ils volent inlassablement et ne laissent pas approcher facilement..
    A bientôt et bravo pour la dernière photo !

    RépondreSupprimer
  5. un beau challenge que la bronzée en vol ...

    RépondreSupprimer
  6. ta premiere et derniere photo m ont tapees dans l oeil

    bon w end

    http://unephotounsouvenir.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir , je ne peux qu'admirer pour moi c'est encore un peu difficile de réussir ce genre de photo...c'est très beau
    bonne soirée

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !