vendredi 14 août 2009

L'heure des lestes verts

Les lestes verts (Lestes viridis) abondent à la Réserve naturelle de Munchhausen. Les sympétrums striés (Sympetrum striolatum) et les sympétrums sanguins (Sympetrum sanguineum) sont encore peu nombreux.
En fait, ils sont peu visibles car la prairie du Grosswoerth a été fauchée la semaine dernière les privant de perchoirs. Ils s'abritent des photographes derrière les digues. Un rapide comptage des imagos permet d'estimer leur retard à une semaine ou deux par rapport à leur pic habituel sur le site.
Les lestes en profitent pour coloniser les arbustes et les herbes hautes. S'ils ne semblent pas difficiles à capter parce qu'ils se posent souvent sur le perchoir qu'ils viennent de quitter, ils restent des sujets difficiles pour l'amateur de macros. Leurs yeux translucides, leurs ailes étroites, leur corps brillant sont des écueils lors de la mise au point.
Heureusement, l'identification des genres n'est pas compliquée : les appendices anaux des mâles sont en forme de crochet tandis que l'extrémité anale des femelles est bombée.

Leste vert femelle

Leste vert mâle

Leste vert femelle

1 commentaire:

  1. oui en ce moment c'est le plein de leste vert , ce sont de magnifiques
    odonate , j'aime beaucoup la deuxieme image ...

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !