vendredi 25 juillet 2008

Bredouille ou presque


A chaque visite, j'ai repéré de grandes libellules patrouillant à la surface de l'étang du Heimbach. Je décide de m'y rendre afin de les photographier.
A peine arrivé, je repère un spécimen qui inspecte la rive de l'étang à vive allure. Je me poste et tente pendant une heure environ de le capter. J'obtiens assez vite une collection d'images floues ou dénuées de tout insecte !
L'unique cliché exploitable (mais flou) m'a permis d'identifier un mâle mature Aeschne bleue.
La patience, la chance (et sans doute une technique plus adaptée) ne seront pas superflues si je souhaite obtenir des photos réussies de cette grande libellule !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos messages sont appréciés, merci !