dimanche 29 juin 2008

Le prédateur du dimanche

Asilide

Les libellules semblent absentes ce matin.
Je marche dans la réserve humide du delta de la Sauer depuis 20 minutes sans en avoir croisé lorsque j'aperçois ce tueur de libellules, un asilide.
Ils sont nombreux à attendre leurs proies, posés sur un cordon protecteur, et se laissent facilement approcher. L'objectif macro 60mm permet de révéler de nombreux détails de leur anatomie imperceptibles à l'oeil nu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos messages sont appréciés, merci !