jeudi 4 mai 2017

Demoiselles du Beilenkopf

Étang du Beilenkopf

Je surveille depuis quelques jours les émergences de libellules à l’étang du Beilenkopf, en bordure du Rhin.
A peine arrivé, un vol papillonnant attire mon regard : une demoiselle à peine posée et déjà repartie ! J’inspecte les saules et la végétation rivulaire : je ne trouve pas trace d’exuvies, les anisoptères n’ont pas encore émergé. Par contre, discrètement abritées par le jeune feuillage des saules blancs, les demoiselles apparaissent, leurs couleurs ternes ne permettent pas encore de les identifier avec certitude…

Agrion porte-coupe ?

Saule blanc

Roselière

Agrion, indéterminé

Agrion, indéterminé

2 commentaires:

  1. Les voilà enfin ! Jolies tes demoiselles Philippe

    RépondreSupprimer
  2. Chez nous ce sont les Nymphes au corps de feu qui se promène dans le jardin et essaient même de pondre dans la piscine! Bon dimanche!

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !