vendredi 29 avril 2016

Le retour des fées

Anax napolitain

La première fée de l’année s’est posée début avril près de moi, une nymphe au corps de feu que je n’ai pas pu immortaliser faute d’APN à portée de main.
La seconde était un anax napolitain, posé à mes pieds sur la route de Gallician, en Petite Camargue, alors que j’essayais de photographier des hérons pourprés. Les oiseaux se sont enfuis, l’anax est resté.
De retour en Alsace, j’ai profité d’un rayon de soleil pour commencer les repérages sur ma station d’observation préférée, l’étang du Beilenkopf. J’ai rapidement découvert une grande libellule en fin d’émergence, encore incapable de voler.
L’approche au zoom m’a permis d’identifier une cordulie bronzée.

Cordulie bronzée

Cordulie bronzée - 2

Cordulie bronzée - 3

Sur les roseaux proches, j’ai aussi remarqué deux exuvies. Sur la dernière photo, les soies qui permettent à la larve de s’extraire de son exuvie sans tomber à l’eau sont visibles. Ma belle cordulie a donc des précurseurs au bord de l’étang…

Exuvie

Exuvie - 2