vendredi 24 avril 2015

La première larve

Larve de cordulie bronzée

L’heure des émergences n’a pas encore commencé. Les nuits sont encore trop froides. Elles devraient débuter entre le 1er quartier de lune (26 avril) et la pleine lune (04 mai) pour les cordulies, les libellules fauves et les agrions.
Actuellement, je n’ai pas trouvé de traces d’exuvies (complètes ou non). Les araignées, prédatrices lors des émergences, n’ont pas encore commencer à tisser leurs pièges dans la végétation rivulaire.
Chaque matin de la semaine, j’ai inspecté la végétation : je n’ai observé ce jeudi qu’une larve de cordulie bronzée prête à émerger (longueur environ 25mm, abdomen large, pyramide anale courte). Hélas, elle semblait mal partie : elle était parasitée par une tique et des acariens. Quelques minutes après le dernier cliché, elle avait disparue, probablement mangée par un oiseau.

Larve de cordulie bronzée

5 commentaires:

  1. J'ai presque envie de dire : la pauvre... courte vie :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a vécu plusieurs mois sous l'eau...

      Supprimer
    2. Ah bon ! Merci pour les explications :-)

      Supprimer
  2. Il y a toujours beaucoup d'affamés qui attendent ces moments!Heureusement que les émergences s'échelonnent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La pluie des derniers jours ne va pas favoriser les émergences :(
      Merci Lucie.

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !