dimanche 29 juin 2014

Au bord du Rhin

Saule blanc

Les vacances sont finies, il est temps de retrouver les rives du Rhin.
Un peu partout l’herbe a été fauchée, les pousses des saules blancs en profitent pour se faire remarquer. C’est l’heure de la sieste et Mme Pennipatte semble toute étonnée de me voir là. A quelques pas, la sylvaine endormie se laisse caresser par l’air chaud.
Les libellules fauves ont presque disparu, c’est l’heure des orthétrums et des napolitains…

Pennipatte

Sylvaine

Orthétrums réticulés (accouplement)

Orthétrum réticulé

Anax napolitains (accouplement)

2 commentaires:

  1. Mon commentaire a encore disparu, grrrr !
    Bon je recommence, la deux et la trois sont splendides par leur compo et netteté, bravo Philippe !
    Pour la dernière, elles pondent et s'accouplent en même temps ?
    Bonne soirée Philippe .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les napolitains s'accouplent d'abord, le mâle maintient la femelle pendant la ponte. Les mâles orthétrums veillent sur les femelles après l'accouplement mais ne leur sont plus liés. Les autres femelles anax et aeschnes pondent seules.
      Bonne après-midi Valérie :)

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !