jeudi 29 mars 2012

Erythromma najas

Naïade aux yeux rouges

Erythromma najas est le nom latin et scientifique de la Naïade aux yeux rouges. Je l'observe près du Rhin, dans les eaux calmes du Delta de la Sauer et du Fahrgiessen.
Hélas, d'année en année, le niveau du Rhin et de ses affluents tels que la Sauer ou la Moder baisse. Cela finit par affecter la vie aquatique : les zones habituellement en eau sont alors découvertes et colonisées par des plantes invasives. Les insectes disparaissent faute de disposer de nourriture et de lieux de reproduction. C'est le sort de plusieurs espèces d'odonates dont les larves se développent sous l'eau.
En 2011, jadis abondants, les sympétrums et les lestes furent rares. Si les naïades étaient présentes, leur effectif était très faible.
Cet assèchement plus ou moins maitrisé (!) des zones humides ne contrarie pas que les libellules et les odonatophiles. Certains oiseaux nicheurs finissent par déserter les lieux. Et je parle pas des pollinisateurs, abeilles et papillons, grands absents des dernières années, sensibles aux pesticides que la mono-culture extensive du maïs emploie pour combattre les chrysomèles.
Et l'Homme dans cette histoire? J'ai bien peur que ce qui affecte mes chers lestes et mes fées aux yeux rouges ne soit que le prélude du mal qui nous touchera bientôt...

Naïade aux yeux rouges

Naïade aux yeux rouges

Photos prises en mai 2011.

A voir ou à revoir :
La Naïade aux yeux rouges
Les Naïades de la Sauer

12 commentaires:

  1. Bonjour les yeux rouges mais les miens sont verts
    ELLE est magnifique je n'ai jamais rencontrer cette libellules mais peut-être cet été
    De très belles photos PHIL merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour France, je pense que tu peux les voir en mai et juin chez toi, peut-être un peu plus tôt.

      Supprimer
    2. Je vais donc ouvrir les yeux
      Bonne journée

      Supprimer
  2. Les pesticides sont un fléau pour l'humanité, mais nos dirigeants ne semblent guère s'en soucier. J'espère tout de même que cette année tu trouveras encore des "fées" à photographier et à nous montrer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci CG, c'est difficile de lutter contre les arguments du Démon "Progrès" et les dégâts qu'il provoque!

      Supprimer
  3. Parmi l'une de nos plus beaux zygoptères et tes photos sont très belles!
    Un gros coup de cœur pour la première!
    Bravo Phil!

    RépondreSupprimer
  4. Belle série, la première image est splendide et très artistique ;)

    RépondreSupprimer
  5. Très belle cette naïade, ce serait dommage de la voir disparaître pour une question de niveau d'eau!

    RépondreSupprimer
  6. Pesticides, rien que le nom renvoie à l'idée de fléau... Dans notre siècle, ce ne sont pas des claquements de crécelles qui nous avertissent du péril, mais la disparition d'espèces animales ! Ne nous restera plus bientôt, pour nous et surtout et nos descendants, que des images... Faisons en sortent qu'elles soient belles, et comme disait Desproges, "vivons heureux en attendant la mort" ! Cdlt, M.

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !