jeudi 30 juin 2011

Un petit accident

Cordulégastre annelé

Cette belle et grande libellule, un Cordulégastre annelé (Cordulegaster boltonii), a eu un gros problème.
Je l'ai ramassé mort sur la route, tete retournée, abdomen cassé en plusieurs points. Je ne sais pas s'il a été tué par une Aeschne bleue ou un congénère près de l'étang du Heimbach.
Je l'ai ramassé et posé sur la petite barrière qui longe une partie de l'étang pour le dernier cliché.
Je n'ai pas de chance avec les Cordulégastres : la fois précédente, j'avais repêché un spécimen noyé.

Cordulégastre annelé

A voir ou à revoir :
L'étang de l'Etot - 2

mercredi 29 juin 2011

Exuvie d'une Aeschne bleue

Exuvie d'une Aeschne bleue

Une barrière en bois longe une partie de l'étang du Heimbach (Vosges du nord). J'inspecte régulièrement cette barrière car il n'est pas rare d'y trouver des exuvies de libellules.
J'ai trouvé ainsi mardi après-midi une exuvie d'environ 45mm de long. Je l'ai captée in situ (tete en bas) puis je l'ai posée sur la barrière pour les prises de vue suivantes.
Je n'ai pas de certitude - je me fie aux espèces observées à l'étang et au tableau de détermination du Grand & Boudot - et je pense qu'il s'agit probablement de l'exuvie d'une Aeschne bleue (Aeschna cyanea).

Exuvie d'une Aeschne bleue

Exuvie d'une Aeschne bleue

A voir ou à revoir :
L'aeschne bleue
Emergence d'une libellule (fin)

dimanche 26 juin 2011

Le petit peuple

Agrion élégant

Le vent malmène les demoiselles depuis plusieurs jours. Le vent, la pluie. Le vent, la pluie les rend farouches et rapides. Plus qu'à l'accoutumée. Je ne cherche pas à les immortaliser à tout prix dans ces conditions.

Agrion porte-coupe

Agrion à larges pattes

Les Agrions à larges pattes sont toujours les plus nombreux autour de mes points d'observation.

Caloptéryx éclatant

Au début du printemps, je me languissais de retrouver mes demoiselles préférées année mais leurs effectifs sont loin d'égaler ceux de 2009.

Naïade aux yeux rouges

Les Naïades aux yeux rouges ont, à mon avis, le vol en marche arrière le plus gracieux que j'ai pu observer jusqu'à présent.

Nymphe au corps de feu

A voir et à  revoir :
Elégants agrions
Le jardin des agrions
Les agrions du Fahrgiessen

mercredi 22 juin 2011

Caloptéryx de juin

Caloptéryx éclatant (femelle)

Le vent et la pluie de ces derniers jours rend l'observation des libellules hasardeuses.
Les Fauves et les Orthétrums semblent invisibles. Les Agrions à larges pattes restent nombreux dans l'herbe. Les Caloptéryx attendent le soleil du milieu de matinée pour quitter les sous-bois où ils passent la nuit et rejoindre la végétation rivulaire.
L'herbe trempée, les pentes abruptes et glissantes me poussent à laisser l'objectif macro dans mon sac et préférer le bon vieux zoom pour approcher mes zygoptères préférés.

Caloptéryx éclatant (mâle)

Caloptéryx éclatant (femelle)

Caloptéryx éclatant (mâle)

A voir ou à revoir :
Entre ombre et lumière
Le Caloptéryx nouveau est arrivé!

dimanche 19 juin 2011

Quelques dragons

Libellule déprimée (mâle)

Je n'ai pas approché la moindre libellule pendant ma pause savoyarde. Voici quelques dragons captés au début du mois sur les rives du Fahrgiessen.

Libellule fauve (mâle)

Orthétrum réticulé (mâle)

A voir ou à revoir :
Les déprimées du Fahrgiessen
Libellula fulva
L'orthétrum affamé

dimanche 5 juin 2011

Nymphes au corps de feu

Nymphe au corps de feu

De temps en temps, je retourne dans les Vosges du Nord admirer mes frêles petites fées, les Nymphes au corps de feu. Parfois, je n'en vois aucune. Parfois, c'est comme un nuage de demoiselles qui se disputent les places au soleil, parfois cruellement.

Nymphe au corps de feu

Nymphe au corps de feu

A lire aussi :
Pyrrhosoma nymphula
Amours de Nymphes
Pays de Bitche

samedi 4 juin 2011

Dragons et demoiselles du Fahrgiessen

Libellule déprimée (mâle)

Voici un petit tour d'horizon des libellules que j'observe au Fahrgiessen.
La Libellule fauve y est de plus en plus discrète, dominée par l'imposante Libellule déprimée. Impossible de rater cette dernière, elle est présente à chacune de mes balades.

Pennipatte (mâle)

La population des Pennipattes croit de jour en jour, ce qui ne rend pas leur captation plus facile pour autant.
Cachés dans la végétation rivulaire, les Caloptéryx savent prendre leurs distances. Bruit numérique, flou dû au vent, aberration chromatique sont au rendez-vous : j'ai parfois l'impression qu'ils connaissent les limites de mon APN et se placent à la distance qui ne m'autorise que des clichés bons pour la poubelle!

Caloptéryx éclatant (femelle)

L'Orthétrum a enfin fait son apparition. Adorant les bains de soleil, il stationne sur la sente qui longe le bras mort...

Orthétrum réticulé (mâle)

A lire aussi :
Les déprimées du Fahrgiessen
Pennipattes
Entre ombre et lumière
La piste des orthétrums

mercredi 1 juin 2011

Pennipattes

Agrion à larges pattes

Les Agrions à larges pattes ou Pennipattes bleuâtres forment le gros de la population des zygoptères du Fahrgiessen.
Plus petits qu'une allumette, ils sont dotés d'une excellente vue qui leur permet d'échapper très tôt aux avances du photographe. Parfois, comme pris de remords, ils prennent la pose quelques secondes...
Je les observe depuis plusieurs années mais ils demeurent encore inconnus : je n'ai jamais capté une émergence!

Agrion à larges pattes

Agrion à larges pattes

Agrion à larges pattes

A lire aussi :
Agrions à larges pattes
Jolis coeurs