samedi 30 avril 2011

Emergence d'une Fauve


Je suis arrivé un peu tard à l'étang ce matin du 26 avril et l'émergence d'une libellule fauve avait débuté. Il serait plus juste de titrer "Séchage d'une Fauve" car son abdomen peu coloré avait déjà sa forme définitive, ses ailes séchaient.


Mon ennemi lors de ces prises est le vent qui rabat la végétation rivulaire, assombrissant ou illuminant la scène. Beaucoup de clichés sont bons pour la poubelle numérique.


La coloration noire sur l'abdomen permet de confirmer l'identification, c'est bien une libellule fauve. Les pièces anales disjointes apparentes sont celles d'une femelle.


Presque sèche, mademoiselle Fulva rejoint le sommet de la végétation rivulaire.


Parvenue au sommet, elle est prête à s'envoler...

A lire aussi :
Les fauves du Rhin
L'après-midi des fauves
Ailes

vendredi 29 avril 2011

Les Nymphes sont de retour!

Nymphe au corps de feu

Les émergences des Nymphes au corps de feu ont débuté il y a une dizaine de jours dans les Vosges du Nord.
Ces belles demoiselles à la robe sang et or ne sont pas faciles à observer les premiers jours, elles préfèrent murir à l'abri des branches hautes des feuillus. Lorsqu'elles consentent à se rendre visibles, il faut jouer avec les herbes, le manque de lumière et le vent pour les immortaliser...

Nymphe au corps de feu

Nymphe au corps de feu

A lire aussi :
Premières émergences
Les nymphes

jeudi 28 avril 2011

Madame Gomphe

Gomphe à pattes noires

Madame Gomphe est un Gomphe à pattes noires (Gomphus vulgatissimus). Elle s'est posée juste devant moi (elle s'est affalée en fait) pendant que j'essayais de capter un Caloptéryx éclatant. Alors que le vol du Caloptéryx est papillonnant, le vol du Gomphe apparait lourd et pataud.
Mais cette femelle n'est pas sans grâce. Récemment émergée, elle arbore des couleurs vives et fraiches et des ailes superbes. Elle a accepté de poser pendant plusieurs minutes sans redouter ma présence.

Gomphe à pattes noires

Gomphe à pattes noires

A lire aussi :
Gomphe de Mai
Goinfre gomphe
Le Gomphe à pattes noires

mercredi 27 avril 2011

Demoiselles et dragons

Agrion élegant

La journée avait mal commencé. J'arrivais un peu tard à l'étang du Beilenkopf, une émergence était en cours et les avions de l'aérodrome de Baden-Baden proche atterrissaient et décollaient sans discontinuer. Sortie de son exuvie, la libellule était en train de sécher. Il n'y avait pas d'autres imagos visibles près des berges.
J'ai passé plusieurs heures à observer et capter cette émergence. Entre 2 prises, j'ai négligé le sous-bois parfumé par l'ail des ours pour le roncier bordé de hautes herbes. Cette zone au nord de la prairie fleurie sert de murissoir pour les libellules fraichement émergées dont le vol est encore mal assuré. Inanimée lors de mes premiers passages, elle s'est révélée très riche en l'espace de quelques minutes : agrions, caloptéryx, gomphe et libellules fauves!

Caloptéryx éclatant

Gomphe à pattes noires (Gomphe vulgaire) (femelle)

Libellule fauve (mâle immature)

A lire aussi :
Les fauves du Rhin
L'étang du Beilenkopf

mardi 26 avril 2011

Mr Caloptéryx

Caloptéryx éclatant

Ce mâle Caloptéryx éclatant est venu me saluer à l'entrée des hautes herbes où les libellules fraichement émergées murissent en attendant de voler correctement.
J'y ai également observé un gomphe et des libellules fauves que je vous montrerai dans de prochains billets.

A lire aussi :
Les Caloptéryx du Rhin
Porteur de rosée

samedi 23 avril 2011

Emergence d'une cordulie


Il fait doux près de l'étang. Le sous-bois est parfumé par l'ail des ours. Il n'y a pas de bruit, le chant des oiseaux rythmé par les coups des pics emplit l'atmosphère. J'ai repéré 2 émergences en cours.
La première émergence est difficile d'accès, distante d'un mètre au moins de la berge, cachée par la végétation dense. J'ai beau troquer le 100mm pour le 70-300mm, la prise de vue n'est pas satisfaisante.
Je décide de privilégier la seconde émergence malgré la lumière dure sur ce coté de la berge.


L'imago vient d'émerger et s’agrippe à son exuvie. La forme caractéristique de cette dernière, l'allure générale de l'imago me permettent de reconnaitre une cordulie bronzée.
Les ailes laiteuses ont commencé à se développer.


L'imago sèche. A la surface de l'étang, des cordulies bronzées ont commencé leur inspection. C'est l'heure d'arrivée des premiers pêcheurs, auto-radio chantant à tue-tête les publicités de Radio Regenbogen. 5 minutes de ce vacarme me poussent à saluer avant l'heure ma belle cordulie...

lundi 18 avril 2011

Premières émergences

Nymphe au corps de feu

J'ai guetté ces derniers jours les émergences de libellules et elles ont commencé cet après-midi dans les Vosges du nord. Comme je m'y attendais, les Nymphes au corps de feu ont ouvert le bal des débutantes!

Il y avait plusieurs émergences en cours sur le 1er spot dans un lieu très ombragé rendant la captation difficile. La berge boueuse ne facilitait pas l'observation. Voilà pourquoi je n'ai pas attendu le séchage complet de l'imago. Des Nymphes perchées dans les branches hautes des arbres proches murissaient.

Plus tard, en un autre lieu, j'ai photographié cette Nymphe en train de sécher. A voir l'état de 2 de ses ailes, je ne sais pas si elle pourra voler ou si elle servira de repas aux araignées...

Nymphe au corps de feu

jeudi 7 avril 2011

En attendant les Nymphes

Nymphe au corps de feu - photo prise en 2009

Dès que j'ai quelques heures de liberté, je rejoins les forets vosgiennes où je guette l'émergence des premières libellules de la saison et en particulier des Nymphes au corps de feu.
Absentes en 2010, j'espère retrouver ces charmantes fées au plus vite. Pour le moment, c'est le calme plat près des étangs. A suivre...