samedi 23 avril 2011

Emergence d'une cordulie


Il fait doux près de l'étang. Le sous-bois est parfumé par l'ail des ours. Il n'y a pas de bruit, le chant des oiseaux rythmé par les coups des pics emplit l'atmosphère. J'ai repéré 2 émergences en cours.
La première émergence est difficile d'accès, distante d'un mètre au moins de la berge, cachée par la végétation dense. J'ai beau troquer le 100mm pour le 70-300mm, la prise de vue n'est pas satisfaisante.
Je décide de privilégier la seconde émergence malgré la lumière dure sur ce coté de la berge.


L'imago vient d'émerger et s’agrippe à son exuvie. La forme caractéristique de cette dernière, l'allure générale de l'imago me permettent de reconnaitre une cordulie bronzée.
Les ailes laiteuses ont commencé à se développer.


L'imago sèche. A la surface de l'étang, des cordulies bronzées ont commencé leur inspection. C'est l'heure d'arrivée des premiers pêcheurs, auto-radio chantant à tue-tête les publicités de Radio Regenbogen. 5 minutes de ce vacarme me poussent à saluer avant l'heure ma belle cordulie...

12 commentaires:

  1. superbe observation ,qu'elle dommage que tu n'es pas pu suivre jusqu'au bout le déroulement de la scène , la troisième géniale

    RépondreSupprimer
  2. interressant a voir

    bonnes paques ;O)

    RépondreSupprimer
  3. PHIl bonjour
    OUI tu as raison elle est magnifique ta
    Cordulie. Je n'ai pas encore pu voir cette scène mais c'est des très belles photos et un superbe moment.
    Merci

    RépondreSupprimer
  4. Superbe portrait final ! Quel regard !!!

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  5. Super! Je voulais justement te demander ton avis sur la date présumée des premières émergences de cordulies.

    Je suis retournée ce matin dans mon étang (beaucoup de cordulies chaque année, justement): très peu de nouvelles exuvies depuis ma séance photo "aeschne velue", et toujours pas de cordulies en vue. Mais grâce à ton billet, je sais que c'est imminent!

    RépondreSupprimer
  6. C'est un moment magique que de voir l'insecte s'extraire de son enveloppe larvaire. Je pense que l'on sent les efforts faits!
    De belles images.

    RépondreSupprimer
  7. tien, le p'tit qui pointe le bout de son nez, la dernière est géniale. Dommage que tu n'es pas pu rester auprès de ces émergences :)

    RépondreSupprimer
  8. Dommage Phil que tu aies dû quitter ce moment magique !!!
    Je t'imagine en pleine observation de cet instant superbe. Tu en as pris de très belles photos!
    Je viens d'aller à la mare en quête d'un début d'émergence et ... yes, j'en ai repérée une. Je l'observe depuis 3 jours.
    Bonne semaine Phil.

    RépondreSupprimer
  9. Formidable!
    C'est fabuleux d'être arrivé à prendre ce grand moment!
    Quand on pense ensuite à la difficulté de les photographier, adultes!!
    La frimousse du dernier portier est extra!

    RépondreSupprimer
  10. ça c'est SUPER cette série, une métamorphose de Cordulie - BRAVO Philippe !

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !