jeudi 30 septembre 2010

Demoiselle du Rhin

Caloptéryx

Prises début aout à l'étang du Beilenkopf, ces photos d'une femelle caloptéryx ressurgissent de mon disque dur. Le mauvais temps qui m'empêche de sortir, la fin d'une saison assez pauvre en libellules... Philibellules va bientôt entrer en sommeil jusqu'au printemps prochain...


Caloptéryx

jeudi 23 septembre 2010

Monotones sympétrums

Sympétrum sanguin

Les observations se suivent et se ressemblent : les sympétrums arpentent les friches ensoleillées tandis que les lestes dominent les lisières ombragées. Au loin, insaisissables, les aeschnes patrouillent au raz de l'herbe à la recherche de proies.

Sympétrum sanguin
Sympétrums striés

Un peu partout le regain a été fauché et les sympétrums en manque de perchoirs se posent au sol. Il m'est plus difficile de les repérer et, la plupart du temps, je ne les aperçois qu'au moment où mon ombre les fait s'envoler.

Sympétrum strié

samedi 18 septembre 2010

Les célibataires

Leste vert (mâle)

Tous les Lestes verts (Lestes viridis) que j'ai observé cette semaine étaient des mâles. Aucune femelle à l'horizon. J'ai trouvé cela étonnant, c'est la première fois que cela m'arrivait. J'ai cherché si elles n'étaient pas en train de pondre dans l'écorce des arbustes qui couronnent les digues, sans résultat. Je ne les ai pas trouvées...

Leste vert (mâle)
Leste vert (mâle)

jeudi 16 septembre 2010

Les fauves de l'Etot

Libellule fauve (mâle)

Les libellules fauves ont été avec les orthétrums réticulés les espèces les plus nombreuses cette année. Elles ont occupé tous mes lieux d'observation en Alsace et en Picardie : bras morts et affluents du Rhin, étangs, friches, forets et prairies en bordure d'étangs.
Les fauves ont dominé de juin à juillet, reléguant les orthétrums aux limites de leur territoire. Puis, le règne de leurs congénères achevé, les orthétrums ont investi la place pendant quelques semaines à peine.

Libellule fauve (mâle)
Libellule fauve (femelle mature)
Libellule fauve (femelle mature)

mercredi 15 septembre 2010

Sous le vent

Sympétrum sanguin

Les sympétrums étaient de sortie hier après-midi. Le vent était de la partie et la qualité des photos s'en ressent. Il m'a fallu jouer sans cesse avec l'herbe devant l'objectif.
Je n'ai capté que des mâles sur leur petit territoire, les femelles volaient au raz du sol pour éviter les rafales...

Sympétrum strié
Sympétrum strié (crop)
Sympétrum strié

samedi 11 septembre 2010

Le dernier des Caloptéryx

 Caloptéryx éclatant

La pleine saison des caloptéryx est achevé depuis plusieurs semaines. Cependant, je rencontre parfois des spécimens isolés dans la végétation rivulaire du Fahrgiessen. Il sera difficile pour ce jeune mâle de se reproduire car je n'ai repéré aucune femelle ces derniers jours.

Caloptéryx éclatant

vendredi 10 septembre 2010

Aeschne affine

Aeschne affine

Pourquoi ai-je pris mon reflex alors que j'étais déjà en retard pour acheter mon pain?
Il y des appels qui ne s'expliquent pas, qu'on n'entend pas dans le brouhaha du quotidien mais que le corps perçoit.
Je suis arrivé au Fahrgiessen où il n'y avait que la rosée, l'herbe humide et la lumière dure de cette fin de matinée.
J'allais rebrousser chemin lorsque j'ai aperçu la danse d'une grande libellule dans le pré dont le regain a été récemment fauché.
Elle a tournoyé autour d'un bouquet d'arbustes et s'est posé. Je me suis approché et j'ai reconnu une aeschne.
J'aurais aimé varier les angles de prise de vue mais elle s'est envolée lorsque j'ai voulu faire le tour du bosquet.
A la maison, grâce au T renversé bien visible de son thorax, j'ai identifié ma fée du matin : l'aeschne affine!

Aeschne affine
Aeschne affine

jeudi 9 septembre 2010

Gomphe de Mai

Gomphe gentil

Je n'ai rencontré qu'un seul gomphe cette année. Il s'agissait de ce Gomphe gentil (Gomphus pulchellus) capté fin Mai. L'aspect brillant de ses ailes me permet d'écrire que c'était un spécimen dont l'émergence était récente. Il a toléré quelques secondes ma présence avant de s'envoler et de chuter lourdement dans l'herbe haute où j'ai perdu sa trace. J'ai évité de partir à sa recherche de crainte de l'écraser par mégarde.

Gomphe gentil
Gomphe gentil

mardi 7 septembre 2010

Libellules vosgiennes

Aeschne bleue

Je n'étais pas allé dans les Vosges visiter mes coins à libellules depuis plusieurs semaines. Comme sur les rives du Rhin, les populations sont peu nombreuses.
A l'étang du Heimbach, je n'ai pu observer que des aeschnes bleues se disputant la berge ensoleillée. Le cliché ci-dessus est de mauvaise qualité (trop de cramé) mais c'est le moins raté de la série.
Il m'a fallu visiter l'étang du Hanau pour capter des sympétrums sanguins et des sympétrums striés prenant le soleil sur le caillebotis qui surplombe la tourbière.
Je reconnais volontiers que ces clichés n'ont qu'un intérêt documentaire limité... 

Sympétrum sanguin
Sympétrum strié (femelle)
Sympétrum strié (mâle)

lundi 6 septembre 2010

Le Sympétrum du Dimanche

Sympétrum strié (mâle)

A l'étang du Beilenkopf, les libellules font la grasse matinée le dimanche.
Hormis un symétrum sanguin qui disputait à un orthétrum réticulé la propriété d'un petit buisson de ronces, je n'ai pu observer un court instant que ce mâle immature Sympétrum strié.

Sympétrum strié (mâle)

samedi 4 septembre 2010

Caloptéryx du Printemps

Caloptéryx éclatant

Un petit retour en arrière pour retrouver mes demoiselles préférées, les caloptéryx!
Elles sont encore visibles sur les rives du Fahrgiessen mais les prises de vue depuis les berges sont impossibles tant la végétation a grandi, créant de véritables murs verts de 3m de hauteur.
Il y avait davantage de pêcheurs l'année dernière sur ce bras mort du Rhin. Ils débroussaillaient leur emplacement et ces trouées devenaient des accès proches de l'eau très pratiques pour capter les libellules. Si j'apprécie peu les chasseurs, leurs armes et leurs 4x4, j'ai souvent besoin des pêcheurs pour obtenir de bonnes photos...

Caloptéryx éclatant
Caloptéryx éclatant (femelle)
Caloptéryx éclatant
Caloptéryx éclatant
Caloptéryx éclatant (femelle)

jeudi 2 septembre 2010

Observation du 1er septembre

Leste vert (femelle)

Les friches du Grosswoerth sont désertées par les libellules. Seules les digues ensoleillées accueillent lestes et sympétrums. Dans un parterre de Lestes verts, un Leste fiancé solitaire attend l'âme sœur...

Leste fiancé (mâle)
Sympétrum strié (femelle)
Leste vert (mâle)

Je ne suis pas certain d'avoir correctement identifié cette libellule. Ses pattes noires m'avaient d'abord fait penser à un Sympétrum sanguin femelle mais son abdomen est celui d'un Sympétrum strié. En relisant le Guide des Libellules, le haut jaune des pattes noires m'a orienté vers le Sympétrum déprimé (Sympetrum depressiusculum). Bien entendu, je n'ai aucune certitude et vos remarques sont les bienvenues...

Sympétrum déprimé (mâle)  Sympétrum sanguin femelle
Sympétrum déprimé (mâle)  Sympétrum sanguin femelle

PS du 07-09-2010: Merci à Noushka et Christiane pour leur aide. Le sympétrum ci-dessus n'est pas un sympétrum déprimé mâle, il s'agit d'un sympétrum sanguin femelle.