lundi 2 août 2010

Les sanguins

Les sympétrums sanguins sont les petits rois des friches fleuries du Grosswoerth.
Très mobiles et plus nerveux que les lestes cantonnés près des digues, ils ne sont pas toujours faciles à repérer. La livrée jaune des mâles immatures et des femelles leur offre un excellent camouflage. Les rouges mâles matures sont territoriaux et se laissent approcher, cramponnés à leur perchoir, jusqu'à l'agacement.


Sympétrum sanguin, mâle immature
Sympétrum sanguin, mâle mature

5 commentaires:

  1. Ah ici aussi les sanguins sont présents en nombre ! Petite question comment différencie t-on un mâle immature d'une femelle ?
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. OUI bonjour PHIL
    merci de ta petit visite
    Encore de belles créatures que te dire encore et encore que j'adore mais tu le sais je pense
    bisou

    RépondreSupprimer
  3. Chez le mâle, les appendices anaux sont joints et l'abdomen présente un renflement.
    Chez la femelle, l'abdomen est peu ou pas bombé, ses appendices anaux sont disjoints. Vue de coté, c'est peu évident, il faut disposer d'une vue arrière ou de dessus pour le confirmer.

    RépondreSupprimer
  4. Superbes, ces Sympêtres... mes préférés!

    RépondreSupprimer
  5. Les seuls "rouges " qui fréquentent le jardin sont les Crocothémis!
    Tes sympètres ne manquent pas d'attirer le regard!

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !