mercredi 14 octobre 2009

L'émergence -1

L'émergence est la dernière phase de développement de la libellule. Elle quitte l'état larvaire pour devenir l'insecte ailé que nous aimons tant photographier.


La nymphe quitte le milieu aquatique et rejoint la surface où elle cherche un support (feuille, tige, tronc, etc...) auquel elle s'arrime solidement à l'aide de ses pattes. Commence alors l'émergence : la nymphe s'extrait de sa carapace en lui perforant le dos. Elle passe d'abord la tête puis le reste du corps.
Les zygoptères émergent tête dressée vers le ciel tandis que les anisoptères émergent tête en bas et se redressent quand leur abdomen est à l'air libre. A ce stade, des soies relient la libellule à sa carapace l'empêchant de tomber sur le sol ou dans l'eau.

Zygoptère

Anisoptère

Accroché à son support, l'imago attend ensuite que son abdomen sèche et se développe. Ses ailes encore laiteuses deviennent transparentes. Peu à peu, les couleurs apparaissent. Selon les espèces, cette phase cruciale peut prendre quelques minutes ou quelques heures. C'est souvent le moment que choisissent les prédateurs pour attaquer la libellule vulnérable, incapable de se défendre.

Prédation

Lorsque ses ailes sont sèches, l'imago s'envole.


Ne reste en place que la carapace qu'on appelle exuvie.

Exuvie

A suivre...

8 commentaires:

  1. Bravo bravo
    Tu étais là au bon moment mais comment fais tu ?
    C'est incroyable de voir tes photos si belles oui je le dis j'adore ce blog tu sais c'est si calme de passer ici et d'observer ta nature que j'aime aussi

    RépondreSupprimer
  2. J'observe : j'ai parfois la chance d'être là au bon moment au bon endroit...

    RépondreSupprimer
  3. Des images très intéressantes d'un moment bref et crucial pour l'insecte.Ce sont des scènes qui révèlent ta parfaite connaissance du milieu et une importante présence sur le site!
    Les explications sont parfaites! Bravo et merci de nous permettre de partager ainsi l'intimité de l'insecte!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour mais elles sont trèe belles

    RépondreSupprimer
  5. Ce post est, je trouve, l'un des plus intéressant que tu es fait. On apprend beaucoup de chose, exemple : je ne savais absolument pas que des fils de soie retenaient la lib. lors de son émergence ! La nature est vraiment bien faite !
    Bravo pour les photos, et la patience qui va avec.
    J'ai hâte de lire tes prochains messages !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  6. superbe serie
    la 3 et les deux dernieres sont des images pour reprendre ton expression "terribles"
    c'est un instant de vie de libellule qui se vit toujours avec une certaine emotion et aussi une inquietude ... on est toujours inquiet de ne plus la voir bouger attendant le moindre fremissement qui nous indique que tout va bien ...
    BRAVO et merci de cette serie qui ne fais que rappeler l'impatience et le desir que le printemps prochain ne soit pas trop loin ...

    RépondreSupprimer
  7. Superbe Philippe!
    Grâce à ton article, j'ai moi aussi appris à quoi servaient les fils qu'on voit sortir de l'exuvie au niveau du thorax. Très beau et très intéressant reportage!
    Carine

    RépondreSupprimer
  8. J'ai eu la chance d'assister au phénomène et c'est assurément un moment très émouvant ce passage à la vie que tu as bien su nous décrire avec de très belles photos à la clé. Vraiment un reportage très très instructif qui mérite des bravos Philippe.

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !