mercredi 9 septembre 2009

Les ailes du sympétrum

Capter un sympétrum a beau paraitre facile à bon nombre d'amateurs, je ne m'en lasse pas. Pas plus que je ne me lasse de contempler ses ailes magnifiques, puissantes et fragiles.

3 commentaires:

  1. facile ?
    pas tant que cela ...
    se lasser ?
    certainement pas ...

    RépondreSupprimer
  2. D'accord avec toi, on ne s'en lasse jamais ... surtout quand on est fan de Libellules !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  3. J'ai levé mon chapeau et salué en verlan, le Parthenope n'est point venu...
    Mais... Tiens-tiens...
    Les belles rouges se retrouvent chez toi!
    "Sympa ce mâle solitaire"!!! :)
    Sans blaguer, belles photos, Philippe!
    Carine

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !