mercredi 2 septembre 2009

Coopératif crocothémis

Dans l'article précédent, j'avais retrouvé les sympétrums (à nervures rouges, sanguins et striés) aux abords de la petite gravière du Grosswoerth.
Ce matin, un invité de marque m'attendait, éloignait les sympétrums vers les ronciers comme s'il voulait s'assurer qu'il serait le seul modèle de la séance.
D'habitude, les crocothémis écarlates me fuyaient ou se tenaient à bonne distance (étang de l'Etot, Grosswoerth ou étang du Beilenkopf). J'ai pu capter ce mâle, approcher mon trépied et même troquer mon 300mm pour le 100mm macro en fin de séance.


On se recoiffe pour la photo


6 commentaires:

  1. la derniere est impeccable , quel beau rouge , j'en ai apperçut en deburt de saison chez moi , mais elles ont disparuent tres vite , c'est agreable de les revoir ailleur ...

    RépondreSupprimer
  2. La dernière est superbe, j'aime!!!
    Carine

    RépondreSupprimer
  3. Incroyable couleur! On la croirait fausse tant elle est rouge vif! Et je rejoins les précédents coms sur la dernière. La netteté de la troisième est vraiment top aussi.

    RépondreSupprimer
  4. D'un très beau rouge cette libellule ! je n'en ai jamais vu...

    RépondreSupprimer
  5. L'intensité du rouge de cette libellule surprend toujours, on la croit fausse tellement elle est rouge sur l'ensemble du corps!
    Bravo pour ces belles images , c'est un vrai plaisir de te suivre dans les milieux très riches que tu parcours.
    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  6. Très belles photos, Philippe...
    Qui me parlait de chance?? :)
    Carine

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !