dimanche 27 septembre 2009

Après la ponte

J'avais remarqué l'année dernière que les sympétrums striés se retrouvaient sur les troncs des grisards en fin d'après-midi.

A l'abri du vent et Fin de saison en témoignaient.

Vieille femelle

Mes observations étaient incomplètes. Il ne s'agissait pas d'une petite séance de bronzage automnal mais de pauses entre deux vols copulatoires.

Femelle mature
 
 Male mature

Les troncs des peupliers sont des lieux de rendez-vous galants où males et femelles s'observent. Ils s'envolent et s'accouplent au dessus de la petite gravière du Groessworth. Les femelles pondent ensuite seules ou en tandem, en frappant leur abdomen à la surface de l'eau un peu à la manière des orthétrums. Elles rejoignent ensuite les males sur les troncs, leur abdomen maculé distingue celles qui ont pondu récemment.

 
 
 

11 commentaires:

  1. photographiquement c'est bien quand ils se posent sur un tel support , cela evite les bougé du au vent :)
    je pense aussi que les troncs emmagasinnent un peu de chaleur
    que les insectes retrouvent en se posant dessus ...LA 6 EST mon image preférée

    RépondreSupprimer
  2. Superbes tes macros...Que la nature est belle..
    Bonne journée...
    Mes blogs
    http://passionnature78.canalblog.com/ & http://passionphotos78.canalblog.com/

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour tu as u superbe blog des photos que j'adore oui la naure est bien chez toi

    RépondreSupprimer
  4. Une belle leçon, merci Philippe et bravo pour cette belle série.

    RépondreSupprimer
  5. Quelle belle série de photos !
    Très intéressantes ces observations !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  6. Des observartions très complètes et de superbes images! C'est vraiment intéressant de noter le comportement des insectes et au fil des du temps on comprend les particularités de leur habitudes bien adaptées à leur milieu de vie.
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  7. Lucie à tout dit: merci pour ces observations bien illustrées. C'est très intéressant. Je pensais également que la recherche de chaleur était le but de ces séances de bronzette. Et je suis étonnée de découvrir que de nombreux insectes sont encore en train de se reproduire, en cette fin septembre: odonates, papillons, coccinelles... J'oublie souvent que de nombreuses larves vont hiberner et ne se transformeront qu'en 2010 ou plus tard!

    RépondreSupprimer
  8. Mais c'est magnifique, ce reportage, Philippe!
    Merci d'avoir partagé cela avec nous,
    tes photos sont vraiment très belles!
    Carine

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour tu vas bien ?
    Oui encore pas mal de fleurs à admirer arrive la sauge Bonne journée

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !