jeudi 20 août 2009

Le rescapé du Hanau

Captées il y a presque un mois à l'étang du Hanau, voici les dernières traces de la libellule à quatre taches (Libellula quadrimaculata).
Ce mâle défendait farouchement un petit territoire et affrontait sans cesse les nombreux orthétrums. Les crocothémis écarlates, plutôt querelleurs, ne s'y frottaient pas et les anax empereur s'enfuyaient à son approche.



Disparition des libellules à quatre taches
Quadrimacula, enfin !

5 commentaires:

  1. En voilà une que j'arrive à identifier (merci aux 4 taches!), mais cela fait des semaines que je n'en ai pas vu. Comme sur tes photos, je croise de plus en plus souvent de libellules aux ailes effilochées... un petit avant-goût d'automne, déjà!

    RépondreSupprimer
  2. Comment ça... enfin???
    Les pauvres!! Chez moi ils sonr encore si peu nombreux que je ne les ai vu que 2 fois...
    Jolies photos, Philippe!
    Carine

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir,
    je viens de découvrir ton blog (magnifique au passage) dont je suis admirative tant il y a de diversité parmi les libellules que tu observes. J'en profite pour te demander un petit "service". Tu as l'air de bien maîtriser le sujet et j'ai sur mon blog quelques clichés que j'ai du mal à identifier (et parfois même j'ai surement dû me tromper dans les dénominations). Serait-il possible que tu passes sur mon blog (http://viesauvage.canalblog.com) pour me dire ce que tu en penses ? Merci d'avance et à bientôt je l'espère.

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup de ta visite sur mon blog et de tes identifications, en espérant que tu repasses !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  5. Espérons qu'au printemps prochain tu retrouves ces belles libellules! Ainsi va le rythme de la nature!L'automne apporte d'autres présences!Heureuesement que les images nous permettent d'en garder le souvenir!

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !