mercredi 19 août 2009

Canicule

Les braves gens n'hésitent pas à braver la canicule et s'en viennent souiller les lieux naturels. Boites de soda, bouteilles vides, papiers gras et sandales laissées par les pourceaux réduisent à néant les efforts des associations de pêcheurs et de bénévoles qui entretiennent les lieux.
La réserve naturelle de Munchhausen n'est pas épargnée, les rives du petit Fahrgiessen n'y échappent pas.
Cela ne fait pas fuir les caloptéryx heureusement !
Cette jolie femelle semblait intriguée par ma présence et s'est livrée sans crainte à l'objectif pendant qu'un æschne bleu patrouillait autour du saule.



Caloptéryx éclatants en bordure de riviére
L'éclatante splendeur des calopteryx

3 commentaires:

  1. oui malgrré le fait que cela a déja evolué dans le bon sens il reste des irreductible du j'en foutisme et ses irresponsable ... heureusement oui cela ne nuis pas a tout le monde et ton calopteryx le montre bien , mais un jour cela cessera t il ?

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends ta mauvaise humeur :-( Il y a les papiers gras au bord des chemins, et dans des coins plus reculés, les bidons d'huile "oubliés" par les forestiers, les décharges sauvages... Ras le bol, même si la présence de petits bijoux comme cette calopteryx apportent une note d'optimisme. J'avoue que ce sont de tels comportements irresponsables qui me font hésiter à promouvoir certaines zones naturelles de ma région: en parler pour qu'elles soient mieux respectées, ou pour qu'elles finissent en dépotoir? Je ne sais pas quoi en penser...

    RépondreSupprimer
  3. Il est vraiment désastreux de voir combien les gens polluent ! Heureusement les libellules que tu as photographié semble s'y accommoder...

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !