vendredi 29 mai 2009

Le Fahrgiessen

Le Fahrgiessen où j'observe les caloptéryx est un bras mort du Rhin, il communique avec la Sauer et lui sert de polder naturel lorsque le niveau du Rhin est si haut qu'il ne permet pas à la petite rivière de s'y jeter.
Les pêcheurs le fréquentent et entretiennent ses berges sur environ le tiers de sa longueur. La partie inférieure qui était reliée directement au Rhin est difficile d'accès, encombrée de haute et dense végétation. L'observation et la prise de vue n'y est guère aisée. J'y ai remarqué de grands spécimens de gomphes serpentins l'année dernière, j'espère les photographier prochainement.
La partie du bras mort gérée par les pêcheurs n'est pas sans intérêt : agrions, nymphes, caloptéryx, orthétrums, sympétrums se partagent ses rives tout au long de la saison. Je ne désespère pas : j'aimerais y photographier des émergences !



Caloptéryx du Fahrgiessen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos messages sont appréciés, merci !