mardi 7 avril 2009

Veille

J'ai parcouru plusieurs dizaines de kilomètres hier pour inspecter les étangs où j'avais capté les libellules.
Les herbes qui permettent aux larves d'émerger sont encore basses. Les rives ensoleillées des étangs sont peuplées de grenouilles. C'est la saison des amours...
Hormis ces couples et leurs grappes d'œufs, il n'y a rien à photographier. Encore quelques jours de patience avant d'apercevoir les premières demoiselles.

2 commentaires:

  1. Elles arrivent ! Patience ...

    Cdt,
    Jma

    www.odonates69.unblog.fr

    RépondreSupprimer
  2. Ayé, ça fait une semaine qu'elles sortent comme des folles en Lorraine.
    J'attends avec impatience de voir le résultat de vos prospections dans les tourbières vosgiennes...
    Pour comparaison, j'inventorie depuis deux ans un parc urbain en Moselle, et c'est déjà le temps des cordulies et des libellules fauves, sans compter les zygoptères.

    Chasseur de Dragons

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !