lundi 29 septembre 2008

Le rescapé



Le vent m'empêche de photographier un sympétrum pris dans la toile d'une araignée. Je romps le fil principal pour amener la prise à l'abri du vent lorsque je m'aperçois que la libellule n'est pas encore morte.
Suspendu à mon doigt, je libère le sympétrum de la soie en m'aidant du zoom de mon APN.



vendredi 26 septembre 2008

Le dernier sympétrum


La plupart des libellules ont disparu de la Réserve naturelle de Munchhausen. Dans un roncier, un sympétrum sanguin parade mais les femelles sont rares.

mardi 23 septembre 2008

Roncier


A peine plus grand qu'une feuille de ronce, ce sympétrum sanguin mâle guette les femelles suspendues aux branches des saules blancs.

lundi 22 septembre 2008

Eloignés du point d'eau



Leste vert

Eloignés du point d'eau, les lestes ont envahi un bosquet de saules et de ronces qu'ils disputent aux sympétrums.

jeudi 18 septembre 2008

Vif !


Ces clichés ont été pris à quelques secondes d'intervalle, à peine le temps d'observer ce leste vert engloutir sa proie.

mardi 16 septembre 2008

Le repas du leste



Leste vert

Les agrions ont disparu de la Réserve naturelle de Munchhausen. Les sympétrums et les lestes sont moins nombreux tandis que les aeschnes prospèrent, se battent et s'accouplent.

dimanche 14 septembre 2008

Dans les buissons d'orties

Dans les buissons d'orties, les agrions porte-coupe s'accouplent...

Un agrion élégant

L'aeschne isocèle

Aeschne isocèle Grande aeschne

Sur la rive ensoleillée de l'étang de Saint-Pierre, plusieurs grandes libellules défendent leur territoire. Je ne peux identifier formellement l'espèce, mes observations et la lecture des clichés me font reconnaitre l'aeschne isocèle.
PS du 02-11-2012 : Il s'agit d'une Grande Aeschne (Aeshna grandis), merci Thierry :)

Aeschne isocèle Grande aeschne

Aeschne isocèle Grande aeschne

Aeschne isocèle Grande aeschne

jeudi 11 septembre 2008

En lisière de foret




Absent des zones fortement éclairées, le leste vert règne en maitre en lisière de foret.
Il dispute aux autres demoiselles (agrions et lestes) un petit territoire de quelques dizaines de cm2.

mercredi 10 septembre 2008

Agrions porte-coupe



Agrions porte-coupe

Les acrobates de l'étang de Saint-Pierre



Agrions porte-coupe

L'éclairage n'est pas toujours satisfaisant, la mise au point (manuelle) souvent difficile.
Heureusement, les conditions d'observation sont aisées : des orties parfois gênantes, de hautes herbes, des insectes farouches mais nombreux et une absence totale de moustiques.
Je peux facilement me concentrer sur les couples sans jamais être dérangé.