mercredi 20 août 2008

samedi 16 août 2008

Le sympétrum perché





Le sympétrum sanguin lutte contre le vent, s'accroche à une branche sèche. Tout entier dans ce combat, il me permet de l'approcher sans que mon zoom 100mm le fasse fuir.

jeudi 14 août 2008

Harcelé



Leste vert

Les moustiques de la Réserve naturelle sont si affamés que j'ai beaucoup de peine à effectuer la mise au point sur les nombreux lestes verts.
Je note qu'ils sont plus vifs qu'à l'accoutumée, ils n'hésitent pas à chasser les sympétrums qui envahissent leur petit territoire.

mardi 12 août 2008

Le guetteur



Sympétrum sanguin

Perché sur un piquet au sein de la réserve naturelle du Delta de la Sauer, ce sympétrum sanguin m'ignore tandis que les femelles qu'il convoite restent à bonne distance de mon objectif macro.
Je tourne autour du piquet, il tourne sur lui-meme : je ne parviens pas à le capter de face !

dimanche 10 août 2008

Lestes





Difficile de ne pas photographier sans flash les lestes cachés dans l'ombre des sous-bois.

vendredi 8 août 2008

Sanguins



Sur la rive orientale du Fahrgiessen les sympétrums sanguins gardent la berge.
Le territoire de chaque mâle s'étend sur quelques ares tout au plus.
Les ailes brillantes des inaccessibles femelles jaunes brillent dans les frondaisons des saules, quelques égarées parcourent à toute allure les hautes herbes.

Ponte

Agrions - ponte

Lors de la ponte en tandem, le mâle agrion tient la femelle par l'arrière des yeux et reste dressé en position verticale au-dessus de sa partenaire.

jeudi 7 août 2008

Cohabitation

Caloptéryx

En suivant le vol d'un sympétrum, je découvre quelques caloptéryx et de nombreux agrions. Je remarque qu'ils paraissent s'éviter.
Alors que le sympétrum mâle semble arpenter un territoire, je suis étonné de ne pas constater d'affrontement, il s'éloigne sans les combattre des caloptéryx qui occupent son espace et ne semble pas choisir ses proies parmi les agrions plus petits.
En comparaison, l'aeschne bleue de l'étang du Heimbach est agressif, repoussant sans cesse ses congénères hors de son territoire. Je n'ai pas pu vérifier s'il se nourrit de demoiselles mais j'ai constaté un déclin de la population des nymphes et des agrions depuis que le nombre d'aeschnes a crû.

Sympétrum du Fahrgiessen


Sympétrum sanguin

Le niveau du Fahrgiessen a baissé : les libellules sont revenues !
Les sympétrums mâles inspectent inlassablement leur territoire tandis que les femelles jaunes restent hors de portée de mon objectif 100mm, cachées dans le feuillage des saules.

lundi 4 août 2008

Aeschne bleue




J'ai beaucoup de difficultés à capter distinctement les Aeschnes de l'étang du Heimbach.
Avec une focale fixe 100mm, le challenge se révèle impossible car je ne peux anticiper les mouvements de cette grande libellule. Lorsque elle s'approche à moins d'un mètre, je n'ai pas le temps d'effectuer la mise au point. Le passage en mode auto n'y changera rien.
J'essaie alors d'utiliser le 17-85 mm en privilégiant la plage 55-70mm. Je parviens à peine à obtenir 3 clichés exploitables sur plus d'une centaine au total. Ils me permettent de confirmer l'identification de l'espèce.
Je rêve de capter les brefs combats que se livrent les males pour défendre leur territoire. Vu ma technique, ce n'est pas pour demain...

Dévoré

Une petite araignée fuit mon objectif, son casse-croute est à peine entamé. Elle a dévoré le thorax d'un petit agrion.