lundi 30 juin 2008

31 aout 2006

Photo prise le 31 aout 2006.

18 aout 2006



Pour ces 2 clichés pris le 18 aout 2006, j'ai utilisé un objectif 200mm parce que je ne parvenais pas à approcher ces petites libellules.
Régulièrement, elles s'envolaient et revenaient se poser sur le brin d'herbe qu'elles venaient de quitter.
Dans un 1er temps, je cadrais et j'attendais que ma libellule se pose pour enclencher. A l'époque, je ne faisais pas de mise au point manuelle, j'utilisais l'auto-focus, peu adapté aux petits sujets, et je perdais beaucoup de temps à faire le point parce que l'auto-focus s'enrayait. Beaucoup de photos d'alors présentent donc un flou disgracieux : les ailes sont nettes, le corps est flou ou inversement.

dimanche 29 juin 2008

La libellule du dimanche

Orthétrum réticulé

Alors que je m'apprête à rentrer bredouille, des allées et venues rapides attirent mon regard. Plusieurs libellules ont envahi le chemin. Elles se tournent autour, se chassent, se posent sur le gravier à bonne distance.
Je tente de les approcher avec mon objectif 60mm pendant 10 minutes sans succès. Je monte alors mon 300mm en désespoir de cause : il est lourd, moins précis et peu à adapté à la chasse aux insectes volants.
Je prend plus d'une vingtaine de clichés qui me laissent sur ma faim.

Le prédateur du dimanche

Asilide

Les libellules semblent absentes ce matin.
Je marche dans la réserve humide du delta de la Sauer depuis 20 minutes sans en avoir croisé lorsque j'aperçois ce tueur de libellules, un asilide.
Ils sont nombreux à attendre leurs proies, posés sur un cordon protecteur, et se laissent facilement approcher. L'objectif macro 60mm permet de révéler de nombreux détails de leur anatomie imperceptibles à l'oeil nu.

samedi 28 juin 2008

Dans une grande prairie sèche


Sympétrum

Le lendemain, le 18 aout 2006, dans une grande prairie sèche, je découvrais ce sympètre perché sur une herbe haute.
Comme lui, je luttais contre le vent pour essayer de le photographier. J'avais l'impression qu'il paradait, décrivant de brefs loopings pour se poser sur le même brin d'herbe, dépliant et repliant ses ailes.
J'ai utilisé un objectif 200mm car son perchoir était beaucoup plus haut que moi.

Ma première libellule


Voici ma première libellule !
Captée le 17 aout 2006, le jour de mon anniversaire, sur une digue de la zone humide de Munchhausen (Bas-Rhin).
La photo n'est pas très bonne. Je me débattais encore avec la technologie de mon APN, en particulier l'auto-focus.

Emergence

En juillet 2006, je décidais d'acheter un Canon EOS350D. J'étais loin de me douter en achetant ce bel appareil photo que je deviendrais passionné par les libellules et la macrophotographie.
J'ai décidé de proposer le fruit de mes observations...