samedi 26 juillet 2008

Emergence d'une libellule

En haut, l'exuvie de la jeune libellule

La libellule se sépare de son exuvie

L'exuvie ou enveloppe de la libellule à l'état larvaire

La libellule sèche son corps dilaté


Frustré par mes clichés flous de l'Aeschne bleu, je retourne tôt à l'étang du Heimbach, bien décidé à le capturer à ce moment de la journée où il vole moins vite ou peu parce qu'il se réchauffe.
Malgré le peu de lumière (l'étang est dans l'ombre du Hohenbourg), les Aeschnes restent insaisissables et se disputent entre mâles.
Je décide d'explorer les berges et découvre un insecte en train de dévorer une libellule. Quelques secondes de lucidité plus tard, je comprends que l'insecte prédateur qui s'agite au dessus de la libellule n'est que son exuvie dont elle émerge.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos messages sont appréciés, merci !